QU’EST-CE QUI TUE LES CANADIENS?

Communiqué de presse – Pour diffusion immédiate
Association Canadienne Pour Les Armes à Feu (ACAF)

QU’EST-CE QUI TUE LES CANADIENS?

LE PRESIDENT DE L’ACAF DEMANDE: COMMENT LES GOUVERNEMENTS DEVRAIENT ILS DEPENSER VOTRE ARGENT POUR “SAUVER QU’UNE SEULE VIE”?

Les partisans du contrôle des armes au Canada et aux États-Unis clament sans cesse que s’il s’agit de “sauver qu’une seule vie” ils sont justifiés de dépenser de rares ressources financières sur des plans de contrôle des armes pour le moins douteux. Mais le Président de l’ACAF, Sheldon Clare réplique: “Si la priorité est de sauver des vies, le bon sens nous dicte avant tout de se demander, quelle est la cause du plus grand nombre de décès?  Une fois la réponse connue, il faudra décider comment dépenser l’argent des contribuables pour arriver à sauver le plus de vies possible. Le tableau ci-joint nous indique que les armes à feu sont le moindre de nos inquiétudes. Les erreurs médicales tuent 65 Canadiens par jour – les incidents impliquants des armes à feu en tuent moins d’un par jour. Est-ce possible que de dépenser l’argent durement gagné des contribuables sur des combines inutiles pour contrôler des propriétaires d’armes à feu inoffensifs ne soit pas une solution très intelligente?”

  1. Clare continu: “Selon des données fiables le meilleur moyen de sauver des vies est de réduire les erreurs médicales. Ce serait plus bénéfique pour la sécurité publique de mieux recenser les criminels connus, les gens qui souffrent de troubles mentaux et ceux qui ont reçu des interdictions de possession d’armes délivrées par les tribunaux. Plutôt que d’essayer de contrôler des objets inanimés tels que des armes à feu et des couteaux et d’imposer des contrôles inutiles sur des propriétaires d’armes à feu respectueux des lois qui sont moins susceptibles de commettre un homicide que la population en général.”

Du 14 décembre 2012 au 27 mars 2013, L’Institut Canadien d’Information sur la Santé a publié qu’au Canada 6,575 personnes sont décédées à cause d’erreurs médicales et d’infections attrapées dans les hôpitaux. Durant cette même période de cents jours, 157 personnes ont été assassinées, plus de la moitié au moyen de couteaux. Tous les paliers de Gouvernement réunis dépensent plus de $100 millions par année sur des programmes de contrôle des armes à feu qui n’empêchent pas les criminels de s’en procurer et ne préviennent aucun homicide. La question suivante s’impose: Comment pouvons-nous mieux dépenser notre argent pour aider à sauver des vies?

Avant 1995, le Gouvernement Fédéral dépensait environ $15 millions par année sur un programme de contrôle des armes qui était tout aussi efficace que celui instauré par les Libéraux, beaucoup plus oppressif, avec son régime d’obtention de permis. Régime que les Conservateurs continuent d’appuyer et de faire respecter. Si la plus haute priorité des Canadiens est de sauver des vies, alors nous gaspillons des dizaines de milliers de dollars en continuant d’appliquer la Loi sur les Armes à Feu (LAF) fatalement défectueuse, loi qui a été créé à partir des anciens Projets de Loi C-17 et C-68. Lorsqu’il fut élu chef de l’Alliance Canadienne en 2002, Stephen Harper a dit: “Il a été prouvé que C-68 est une mauvaise loi qui a donné des cauchemars administratifs aux propriétaires d’armes à feu et au Gouvernement.” Du même coup, la promesse du chef du Reform Party, Preston Manning fut réitérée. La LAF est une mauvaise loi qui doit être abrogée. “Nos membres attendent toujours que M. Harper tienne sa promesse.” Conclu M. Clare.

L’Association Canadienne pour les Armes à Feu est la plus grande organisation au pays, qui fait la promotion des droits et libertés de tous les propriétaires et utilisateurs responsables d’armes à feu.

Pour plus d’information contactez :

Steve Buddo, Directeur Régional Québec, info@nfa.ca
Phil Simard, Directeur Régional Québec, info@nfa.ca
Bureau Chef, No. Sans frais: 1-877-818-0393
Site web: www.acaf.ca / www.nfa.ca

NFA- FR-March 2013-Causes totales de décès