LES RÉPONSES DES DEMANDES D’ACCÈS A L’INFORMATION REVELENT L’INCOHÉRENCE DE LA GRC À HIGH RIVER

L’Association Nationale pour les Armes à Feu a reçu des éléments concrets indiquant que, malgré les affirmations de la police, la GRC n’était pas à la recherche de survivants lorsqu’elle s’est emparée d’armes à feu l’été dernier au cours des inondations de High River, en Alberta. Le 11 Février 2014, l’ACAF a reçu une réponse écrite de 156 pages à l’une des six demandes d’Accès à l’information déposées auprès du Ministère de la Défense Nationale. Voir le tableau à la page 96 du document du Ministère de la Défense nationale en cliquant sur ce lien :

National Defence ATI Response

Le tableau de la Défense Nationale intitulé: Military Criteria for Transition 24 June 2013 indique que la recherche de survivants n’était plus nécessaire. Le côté gauche du tableau montre les tâches à accomplir et le haut du tableau comporte des colonnes avec les noms des communautés. Dans la colonne numéro 2 attribuée à High River il est écrit: ” Plus de danger pour les civils et évacuation non requise. ” Le symbole de cette colonne indique : ” Toutes les conditions sont remplies. ”

Également le 11 Février 2014, l’ACAF a reçu une réponse de 45 pages à l’une de nos douze demandes d’Accès à l’information déposées auprès de la GRC en ce qui concerne les perquisitions et saisies d’armes à feu à High River. Voir page 27 de la réponse de la GRC en suivant ce lien :

RCMP ATI Response – High River Radio Communications – February 5 2014

Dans l’email du Surintendant de la GRC Frank Smart daté du 24 Juin 2013 à 19h12 il est déclaré : ” Après 15h00 aujourd’hui, la GRC dirigée par les forces spéciales a terminé la fouille de toutes les maisons de High River (à l’exception d’une petite partie du quadrant 8, qui est sous l’eau) “. Maisons \ Bâtiments 3337 – Entrées par effraction 674 – Personnes retrouvées 303.

Dennis Young, directeur de l’Alberta et investigateur principal dans le dossier de High River questionne les faits dans le présent document de la GRC , «L’email indique qu’au 24 Juin, il y a eu 674 “entrées par effraction”, mais le Sergent d’état-major Ian Shardlow a confirmé lors d’une réunion publique à High River le 5 Septembre 2013, que la police avait en effet défoncé les portes de plus de 1900 maisons à High River . Aussi, il n’y a pas mention de saisies d’armes à feu dans cet e -mail et pourtant le 28 Juin 2013, la GRC a indiqué qu’elle avait saisi 539 armes à feu au cours de ces effractions. Nous pouvons alors en conclure que la plupart, sinon toutes les armes à feu ont été saisies après que tous les dangers aient été supprimés “.

Le Président de l’ACAF Sheldon Clare a déclaré: « En dépit que la GRC ait déclaré que la fouille des maisons de High River fut ‘’complétée” le 24 Juin à 15h00 et que le document de la Défense nationale du 24 Juin déclare qu’il n’y avait « plus aucun danger pour les civils » , a exactement 19h00 le 24 Juin , la GRC a fait irruption dans la maison de Jane et Don White à High River dans le but de perquisition et saisir les armes à feu de Don . Le fait que la police était à la recherche d’armes à feu est la seule explication à cette effraction et aux autres qui ont suivi”. Voir dans ce lien, la chronologie de ces effractions et saisies d’armes à feu provenant des notes manuscrites du gendarme de la GRC Jason Descote. :

Chronology of a High River Gun Seizure

«Il a fallu exactement 51 minutes à la GRC pour se rendre du détachement au domicile des White, enfoncer leur porte d’entrée , chercher leur maison, saisir onze fusils , les jeter dans un bateau , et les sécuriser dans leur détachement. Ce document prouve que cette action de la GRC n’avait pas pour but de rechercher des survivants ; il s’agissait clairement d’une recherche d’armes à feu. En se basant sur des évidences, nous savons que les déclarations publiques de la GRC au sujet des saisies d’armes à feu à High River sont tout simplement erronées. Le public a besoin de connaitre la vérité, et une enquête judiciaire est le meilleur moyen pour connaitre les faits. ” conclu Clare. Notre liste de demandes formulées auprès de la Commission des plaintes du public peut être trouvée en suivant ce lien :

https://nfa.ca/news/nfas-fourth-letter-rcmp-public-complaints-commissioner-september-26-2013

-30-

Pour plus d’informations, veuillez contacter:
Blair Hagen, vice-président exécutif des communications, 604-753-8682 Blair@nfa.ca
Sheldon Clare, président, 250-981-1841 Sheldon@nfa.ca
Shawn Bevins, vice-président exécutif, 819-313-2887 Shawn@nfa.ca
ACAF numéro sans frais du Canada – 1-877-818-0393
ACAF Site Web: www.nfa.ca