L’AUTO-DÉFENSE REQUIÈRE DES DISPOSITIFS

De récents incidents de violence ont mis en évidence la futilité d’interdir certains objets dans l’espoir de prévenir tout préjudice. « Il est évident qu’une personne déterminée et mal intentionnée trouvera le moyen de mener à bien ces plans malgré le contrôle sur les couteaux, les armes à feu ou encore même les bâtons et les pierres » a annoncé Sheldon Clare, le président de l’ACAF depuis son bureau à Prince George, BC. « Il est scientifiquement prouvé que le contrôle d’éléments n’affecte que très peu les mauvais choix des individus et ne sert pas à prévenir ou à limiter les actes de violence. » a-t-il poursuivi. Clare fait remarquer que « Les évidences démontrent que permettre aux gens de faire usage d’outils de défense leur permettrait de se protéger contre des personnes mal intentionnées – c’est-à-dire de donner la possibilité aux gens honnêtes de pouvoir s’armer contre les actes de violence.

Les lois actuelles autorisent les Canadiens à porter des armes à feu afin de se protéger; toutefois, l’application de ces lois est sans cesse contester. Il est temps que le Canada réexamine sa politique restrictive en matière d’utilisation des armes à feu de défense et commence à reconnaitre l’utilité des armes à feu de défense pour notre société et sa protection. » Clare reconnait « Tout le monde ne peut se prévaloir de cet avantage, mais le fait que de nombreuses personnes possèdent une arme à feu représente un atout pour la protection de notre société et servirait à décourager les actes de violence. Il est certain que la première action à prendre face à une personne mal intentionnée essayant d’utiliser une arme à feu ou un couteau de façon inappropriée serait d’appeler une autre personne armée afin d’arrêter cet individus. Il est assez clair pour la plupart des gens sensés que l’interdiction de couteaux ou d’armes à feu, et l’obligation pour les gens ordinaires d’obtenir un permis d’armes à feu ne changera pas les mauvais comportements. Les lois Canadiennes relatives aux armes à feu ont retiré aux gens leur capacité à se défendre, et il est temps de revenir à l’époque où une telle activité était à la fois d’usage normal et respectée » a conclu Clare.

L’Association Canadienne pour les Armes à Feu est la plus grande organisation de défense de ce pays vouée à la promotion des droits et des libertés de tous les propriétaires et utilisateurs d’armes à feu responsables.

-30-

Pour plus d’informations, veuillez contacter:
Blair Hagen, vice-président exécutif des communications, 604-753-8682 Blair@nfa.ca
Sheldon Clare, président, 250-981-1841 Sheldon@nfa.ca
Shawn Bevins, vice-président exécutif, 819-313-2887 Shawn@nfa.ca
ACAF numéro sans frais du Canada – 1-877-818-0393
ACAF Site Web: www.nfa.ca