LE FIASCO DU CHÈQUE EN BLANC DES LIBÉRAUX