Le contrôle des armes à feu des libéraux est un gaspillage de dix milliards de dollars

23 janvier 2020

Prenant la parole à Prince George, le président de la NFA Sheldon Clare a critiqué les propos des libéraux, qui proposent de nouvelles mesures de contrôle des armes à feu.  « Le Canada a déjà l’un des régimes de contrôle des armes à feu les plus coûteux et les plus inutiles du monde, a dit M. Clare. Les statistiques démontrent que les propriétaires d’armes à feu canadiens sont moins susceptibles d’être impliqués dans des activités criminelles que la population en général. »

« Les mesures de contrôle des armes à feu proposées par les libéraux pour l’usage public coûteront près de dix milliards de dollars aux contribuables. Elles visent à réglementer des gens qui sont déjà surréglementés, avec des mesures de contrôle additionnelles qui ne feront que limiter la liberté, nuire aux entreprises, détruire des emplois et créer un immense manque de respect de la loi. Aucune loi sur le contrôle des armes à feu au Canada n’a réussi à réduire la criminalité violente, à prévenir ou à limiter la violence ou à réduire les taux de suicide », a ajouté M. Clare.

« Ce que le ministre de la Sécurité publique Blair ne cesse de proposer pour un plus grand contrôle des armes à feu ressemble plus à un état policier qu’à tout autre chose appropriée à une société libre. Si le gouvernement libéral veut vraiment faire une différence positive dans la vie des gens, il ferait mieux d’allouer les dollars d’impôt gaspillés pour des propositions sur le contrôle des armes à feu au soutien aux enquêtes policières sur les gangs, au matériel de diagnostic de santé et au soutien aux programmes d’éducation et de réduction de la pauvreté », a dit M. Clare.

« Le contrôle des armes à feu repose sur le mensonge selon lequel il est favorable à la sécurité publique, mais il n’a strictement rien à voir avec la sécurité publique. En fait, un contrôle des armes à feu plus coûteux n’est qu’un gaspillage des recettes fiscales qui n’offre aucun avantage net. Un coûteux contrôle des armes à feu représente plutôt un vol légal de la propriété privée des gens. Un tel programme n’est pas approprié dans une société libre. Des personnes honnêtes veulent posséder des armes à feu, et des personnes mauvaises seront toujours capables de s’en procurer. Le fait de gaspiller dix milliards de dollars d’impôt pour contrôler encore plus les gens respectueux des lois et leur propriété est une mesure insidieuse qui est nettement préjudiciable à la société. Un gouvernement qui cherche à punir les gens qui respectent la loi en volant leur propriété ne mérite pas la confiance de l’électorat », a conclu M. Clare.

L’Association canadienne des armes à feu est la principale et la plus efficace organisation nationale qui défend les intérêts des propriétaires et des utilisateurs d’armes à feu du Canada. La NFA est la plus grosse organisation nationale qui se bat pour les droits des utilisateurs d’armes à feu. La NFA est une ONG de l’ONU enregistrée ayant un statut consultatif au Conseil économique et social des Nations Unies.

-30-

Pour obtenir plus d’information :
Blair Hagen, vice-président exécutif, Communications, 604-753-8682 Blair@nfa.ca
Sheldon Clare, président, 250-981-1841 Sheldon@nfa.ca
Numéro sans frais au Canada : 1-877-818-0393
Site Web : www.nfa.ca