Réponse à la motion du Comité de la sécurité publique

Je suis étonné que les parlementaires libéraux aient le temps de regarder notre populaire balado NFA Talk.

Peut-être que le pays irait mieux si le gouvernement libéral commençait vraiment à travailler pour la population canadienne au lieu de travailler contre elle.  Je suis étonné que n’importe quel Canadien soutienne toujours les libéraux après leurs nombreux scandales et leur attaque tyrannique contre le milieu des armes à feu, de l’airsoft et des armes à air comprimé – sans parler des dommages économiques causés par ce gouvernement libéral.

Je ne m’excuse pour aucun des commentaires faits dans notre balado NFA Talk, que vous les aimiez ou non. Nous avons le droit de nous exprimer, du moins pour le moment.  Rien de ce qui est dit ne défend la violence envers quiconque.  Les permis d’armes à feu, leur enregistrement et le système de classification sont des mesures de contrôle inutiles des libéraux qui méritent d’être contestées.  Le décret du 1er mai 2020 et le projet de loi C-21, qui proposent de dépouiller les gens de leur propriété obtenue en toute légalité, sont aussi inacceptables.  La NFA soutient que nos solide patrimoine et culture canadiens d’utilisation d’armes à feu sont importants, et nous allons continuer à les défendre avec vigueur.

L’Association canadienne des armes à feu est la principale et la plus efficace organisation nationale qui défend les intérêts des propriétaires et des utilisateurs d’armes à feu du Canada. La NFA est la plus grosse organisation nationale qui se bat pour les droits des utilisateurs d’armes à feu. La NFA est une ONG de l’ONU enregistrée ayant un statut consultatif au Conseil économique et social des Nations Unies.

-30-

Pour obtenir plus d’information :
Blair Hagen, premier vice-président, Communications, 604-753-8682 Blair@nfa.ca
Sheldon Clare, président, 250-981-1841 Sheldon@nfa.ca
Numéro sans frais au Canada : 1-877-818-0393
Site Web : www.nfa.ca
« À la défense de la liberté »