Ils nous détestent

 

De :                  Sheldon Clare
Objet :             Ils nous détestent

 

Monsieur, Madame,

Pourquoi ?

Cette simple question d’un mot trotte dans la tête de nombreux amateurs d’armes à feu respectueux des lois après que les libéraux de Trudeau ont présenté le projet de loi C-21 il y a quelques jours, une mesure législative tyrannique qui ne peut être décrite que comme une attaque en force contre les propriétaires d’armes à feu.

Le projet de loi C-21 a fait l’objet d’une couverture phénoménale.  Je suis certain que vous en avez entendu parler aux nouvelles, en ligne ou par vos amis.

Je pourrais dire tant de choses au sujet du projet de loi C-21.  Mais pour résumer, voici ce qui doit vous inquiéter…

Encore plus d’interdictions. Encore plus de règlements compliqués. Des peines encore plus sévères.

Encore plus de restrictions à nos libertés.

Et l’une des choses que je trouve les plus choquantes…  Le projet de loi C-21 non seulement limite vos droits à obtenir une arme à feu, mais il rend plus difficile L’UTILISATION d’une arme légale.

Le projet de loi C-21 transforme votre arme à feu en presse-papiers.

Et les voyous et les gangsters qui sévissent dans nos rues et font entrer des armes à feu illégalement au pays ?

Ils s’en sortent impunément.

Vous, de votre côté, êtes traités comme des criminels.  Par votre propre gouvernement. 

Tout cela revient à la même question que nombre d’entre nous nous sommes posée quand nous avons appris les mesures draconiennes du projet de loi C-21…

Pourquoi ?

Pourquoi les libéraux nous font-ils ça ?

Pourquoi les libéraux veulent-ils absolument nous traiter comme des criminels endurcis ?

La réponse, j’en ai bien peur, est étonnamment simple…

ILSNOUSDÉTESTENT.

Oui, c’est la vérité.  Ils nous méprisent.  Ils ne peuvent pas nous supporter.  Ils détestent que nous célébrions nos libertés, que nous exercions nos droits, et que nous refusions d’accepter leur ordre du jour de désarmement.

Bien entendu, certains pensent que nous devrions faire des compromis et négocier.

Nous devons reconnaître les faits…

Il est impossible de raisonner avec eux.  Ils ne vont jamais prendre le temps d’essayer de nous comprendre.  Ils ne vont jamais chercher à se renseigner sur le patrimoine canadien d’utilisation responsable des armes à feu.

Ils veulent nous anéantir – tout simplement.

Mais l’Association canadienne des armes à feu (NFA) ne les laissera pas faire.

Pas de compromis.  Pas de négociation.  Pas de retournement.  Ni maintenant – ni jamais !

C’est ce que nous pensons ici à la NFA.

Et vous ?

Est-ce que vous allez défendre vos droits ?

Est-ce que vous allez défendre vos armes ?

Est-ce que vous allez protéger votre droit à la légitime défense ?

Est-ce que vous allez vous battre pour votre patrimoine et votre culture ?

Si vous avez répondu OUI à l’une de ces questions, j’ai besoin de votre aide dès maintenant.

Ici à la NFA, nous prévoyons riposter avec vigueur à la confiscation de nos armes à feu par Trudeau – et nous n’allons pas être gentils.

Notre priorité première est de cibler politiquement tous les députés libéraux qui veulent s’en prendre à nos armes et de tout mettre en œuvre pour qu’ils PERDENT.

Moins de députés anti-armes à feu sont la seule façon d’assurer des lois plus justes.

Mais ce n’est pas tout.

Nous sommes prêts à redoubler d’efforts dans nos activités de lobbying pour faire peur aux députés à Ottawa et, je l’espère de tout cœur, les persuader de voter contre le projet de loi C-21.

Nous nous préparons à mobiliser notre armée de militants pour nous aider à exercer une pression maximale sur chaque député au Canada. Je parle de pétitions, de campagnes publicitaires, de communication numérique et de tout le reste !

Mais nous ne pourrons pas le faire sans un soutien immédiat.

 

C’est pourquoi je vous presse de cliquer sur le bouton « Donner maintenant » ci-dessous afin d’envoyer de toute urgence votre contribution immédiate de 35 $, 50 $, 100 $, 250 $, 500 $ ou même 1 000 $ pour nous aider à lutter contre le projet de loi C-21.

Nous avons besoin de votre don pour défaire les libéraux anti-armes à feu aux prochaines élections fédérales !

 

 

Même si vous ne pouvez donner que 5 $ (ou même 1 $ !!!) maintenant, c’est le moment de le faire.

Nous devons nous battre sans relâche.

En fait, nous devons nous battre comme si notre liberté était en jeu.

Parce que c’est le cas.

En toute urgence,

 

Sheldon Clare, président
Association canadienne des armes à feu

 

P.S. Ne les laissez jamais, jamais vous enlever votre culture.  Jamais.  Défendez votre droit à vous protéger, vous et votre famille.  Aidez la NFA en faisant un don aujourd’hui.