LE PUBLIC ESTIME QUE LES GESTES POSÉS PAR LA POLICE À HIGH RIVER N’ÉTAIENT PAS NÉCESSAIRES.

Le 5 mars dernier l’ACAF a fait un sondage téléphonique auprès des résidents de la ville de High River en Alberta. Voici la question qui leur a été posée.

Le rapport de la Commission des plaintes du public contre la conduite des agents de la GRC lors des inondations de 2013 dans la ville de High River stipulait, que le Centre des  opérations d’urgences de la ville a ordonné à la GRC d’entrer dans toutes les demeures en utilisant toutes les forces nécessaires. Le Rapport concluait que l’entrée forcée de 4,666 résidences de High River par la GRC était une mesure appropriée.

Seriez vous d’accord pour que le Centre des Opérations d’Urgence et la GRC agissent de la même manière, c’est-à-dire d’entrer de force dans toutes les résidences dans l’éventualité d’une autre inondation?

Faites le 1 si: Oui

Faites le 2 si: Non

Faites le 3 si vous êtes indécis.

67 pour cent des répondants ont répondu “non” et 33 pour cent ont répondu “oui”. Voici l’opinion de l’expert en sondage, le Professeur Émérite de l’Université Simon Fraser M. Gary Mauser: “Malgré l’échantillonnage restreint de ce sondage, il demeure professionnel et nous pouvons affirmer que ses résultats démontrent avec justesse l’opinion du public. L’échantillon a été recueilli en utilisant une méthodologie aléatoire haut de gamme. Il a utilisé tous les numéros de téléphone valides des résidents actuels de High River. Le taux de répondants est acceptable pour un sondage d’opinion publique et la marge d’erreur pour un échantillon aléatoire de cette taille (N=436) est plus précise que celle de +- 5 pour cent avec un taux de fiabilité de 95 pour cent. La question semble claire et non biaisée. La recherche soulève toujours plus de questions que de réponses, à plus forte raison lorsque des questions sensibles sont posées et que l’échantillon est restreint. Je vous encourage à valider les résultats de votre sondage en en faisant un autre avec un plus grand échantillon pour pouvoir mieux connaitre les opinions des résidents de High River.”

Le Président de l’ACAF M. Sheldon Clare, de Prince-George en Colombie-Britannique affirme que: “Les résultats du sondage démontrent que le public n’a pas accepté la conduite des agents de la GRC à High River. Ils ne perçoivent pas ces agissements comme étant ni raisonnables, ni nécessaires. Les Canadiens s’attendent à une conduite irréprochable de leurs corps policiers, il est évident que d’entrer de force dans des résidences évidemment inoccupées comme l’a fait la GRC n’était pas approprié dans les circonstances. L’ACAF continuera d’exiger que les responsables soient punis pour avoir violer les droits et les résidences des citoyens de High River.

L’Association Canadienne pour les Armes à Feu est la plus grande et la plus efficace organisation qui défend les intérêts des propriétaires d’armes à feu au Canada.

-30-

Pour plus d’information n’hésitez pas à contacter:
Blair Hagen, Vice-Président Exécutif en Communications, 604-753-8682 Blair@nfa.ca
Sheldon Clare, Président, 250-981-1841  Sheldon@nfa.ca
Numéro sans frais de l’ACAF: 1-877-818-0393

Site web: www.nfa.ca