Bill C-21 prohibits airguns

Dans une allocution prononcée à Prince George, en Colombie-Britannique, le président de la NFA Sheldon Clare a dit : « Le projet de loi C-21 vise à vous empêcher de collectionner, d’apprécier et d’utiliser vos armes à feu. Si vous en doutez, prenez note de l’attaque directe du gouvernement contre des objets qui n’étaient même pas considérés comme des armes à feu auparavant. Le projet de loi C-21 proposé par le gouvernement libéral ferait de toute personne qui possède un BB, un fusil à plomb ou une autre arme à air comprimé, ou qui pratique du Paintball ou de l’Airsoft, un criminel en possession de dispositifs interdits. Il n’y a rien de bon dans le projet de loi C-21. »

Voici un résumé qu’a fait la NFA des principaux points de la mesure législative : Guide sur le projet de loi C-21.

Sheldon Clare a conseillé aux personnes visées de :

1.Dire ce qui se passe à leurs amis et à leur famille. Utiliser le résumé de la NFA comme référence.

2.Communiquer avec leur député fédéral et provincial et avec leur conseiller municipal et leur maire pour leur dire qu’elles s’opposent au projet de loi C-21 dans sa totalité. Le projet de loi C-21 aura des conséquences sur ces trois paliers de gouvernement.

a)Prendre rendez-vous pour parler à ces élus en personne.

b)Téléphoner et envoyer des lettres et des courriels à tous les paliers de gouvernement pour s’opposer à ce projet de loi injuste.

3.Rejoindre et soutenir l’Association canadienne des armes à feu au NFA.ca – Nous sommes avec vous dans cette bataille.

4.Chercher à assurer que le Parti libéral du Canada perd les prochaines élections.

5.Regrouper vos amis et votre famille et les encourager à faire de même.

Changements proposés par les libéraux au Code criminel touchant les armes à air comprimé :

1 (1) La définition de réplique, au paragraphe 84(1) du Code criminel, est remplacée par ce qui suit :

réplique  Tout objet, qui n’est pas une arme à feu, conçu de façon à avoir l’apparence exacte d’une arme à feu conçue ou adaptée pour tirer du plomb, des balles ou tout autre projectile à une vitesse initiale de plus de 152,4 m par seconde et dont l’énergie initiale est de plus de 5,7 joules – ou à la reproduire de plus fidèlement possible – ou auquel on a voulu donner cette apparence. La présente définition exclut tout objet conçu de façon à avoir l’apparence exacte d’une arme à feu historique – ou à la reproduire le plus fidèlement possible – ou auquel on a voulu donner cette apparence ;

(2) L’article 84 de la même loi est modifié par adjonction après le paragraphe (3.1), de ce qui suit :

Armes à feu réputées être des dispositifs prohibés

(3.2) Pour l’application des articles 99 à 101, 103 à 107 et 117.03, est réputée être un dispositif prohibé toute arme à feu :

(a) d’une part, dont il est démontré qu’elle n’est ni conçue ni adaptée pour tirer du plomb, des balles ou tout autre projectile à une vitesse initiale de plus de 152,4 m par seconde ou dont l’énergie initiale est de plus de 5,7 joules ;

(b) d’autre part, qui est conçue de façon à avoir l’apparence exacte d’une arme à feu – autre qu’une arme à feu historique – conçue ou adaptée pour tirer du plomb, des balles ou tout autre projectile à une vitesse initiale de plus de 152,4 m par seconde ou dont l’énergie initiale est de plus de 5,7 joules, ou à la reproduire le plus fidèlement possible ou à laquelle on a voulu donner cette apparence.

(Le libellé complet du projet de loi C-21 figure ICI.)

Sheldon Clare a conclu en ces termes : « Si vous pensiez que vous n’étiez pas visés par le contrôle des armes à feu, vous vous trompiez.  Le contrôle des armes à feu n’a jamais été une question de sécurité publique. Il a toujours été une question de désarmement civil et de destruction d’une culture.  Aidez-nous à vous aider, joignez-vous à l’Association canadienne des armes à feu dès aujourd’hui. »

L’Association canadienne des armes à feu est la principale et la plus efficace organisation nationale qui défend les intérêts des propriétaires et des utilisateurs d’armes à feu du Canada. La NFA est la plus grosse organisation nationale qui se bat pour les droits des utilisateurs d’armes à feu. La NFA est une ONG de l’ONU enregistrée ayant un statut consultatif au Conseil économique et social des Nations Unies.

-30-

Pour obtenir plus d’information :
Blair Hagen, premier vice-président, Communications, 604-753-8682 Blair@nfa.ca
Sheldon Clare, président, 250-981-1841 Sheldon@nfa.ca
Numéro sans frais au Canada : 1-877-818-0393
Site Web : www.nfa.ca