La NFA envisage une motion pour condamner les libéraux

Avec l’imposition d’une mesure législative sur les armes à feu tout à fait déraisonnable et injustifiée, l’Association canadienne des armes à feu prend la mesure sans précédent d’envisager de présenter une motion pour condamner le gouvernement libéral.

Le président de la NFA Sheldon Clare a dit : « Nous consultons nos membres sur la décision de condamner le gouvernement libéral pour ses actions.  Nous avons eu cinquante ans de contrôle des armes à feu n’ayant rien à voir avec la prévention du crime, et tout à voir avec le désarmement civil.  Si quiconque pense encore que son skeet ne sera pas visé par ces changements, il n’a qu’à regarder le décret et son effet sur les fusils à plomb et les armes à balles BB, ainsi que sur les pistolets à air comprimé et les carabines de paintball.  La NFA demande à ses membres de se prononcer sur la question, alors que le Comité de la sécurité publique, dominé par les libéraux, a récemment adopté une motion pour condamner la NFA en raison de propos tenus lors d’un épisode de NFA Talk. »

« Comme c’était une attaque contre l’ensemble de nos membres et de notre organisation, nous pensons qu’il est approprié de consulter nos membres sur cette question.  Nous sommes en train de mener un sondage, et les résultats seront soumis à notre Conseil d’administration, qui déterminera comment agir.  Il est important pour nous de bien comprendre le degré de mépris de nos membres pour ce gouvernement et ses actions.  Nous pensons que nos membres vont soutenir cette mesure, mais comme elle est radicale, nous voulons nous assurer que toute motion visant à condamner le gouvernement est largement soutenue par notre communauté », a dit M. Clare.

« Le Canada a déjà certaines des mesures de contrôle des armes à feu les plus coûteuses et les plus inutiles du monde. Les propriétaires d’armes à feu canadiens sont statistiquement moins susceptibles d’être impliqués dans des activités criminelles que la population en général. »

« Les propositions sur le contrôle des armes à feu envisagées pour le public coûteront aux contribuables plus de dix milliards de dollars – pour réglementer des gens qui sont déjà surréglementés, par des contrôles additionnels qui ne feront que voler des biens privés, nuire à des entreprises, faire perdre des emplois aux gens et créer un grave manque de respect de la loi.  Aucune des mesures de contrôle des armes à feu passées n’a permis de réduire la criminalité violente, de prévenir ou de limiter la violence ou de réduire les taux de suicide », a conclu M. Clare.

L’Association canadienne des armes à feu est la principale et la plus efficace organisation nationale qui défend les intérêts des propriétaires et des utilisateurs d’armes à feu du Canada. La NFA est la plus grosse organisation nationale qui se bat pour les droits des utilisateurs d’armes à feu. La NFA est une ONG de l’ONU enregistrée ayant un statut consultatif au Conseil économique et social des Nations Unies.

-30-

Pour obtenir plus d’information :
Blair Hagen, premier vice-président, Communications, 604-753-8682 Blair@nfa.ca
Sheldon Clare, président, 250-981-1841 Sheldon@nfa.ca
Numéro sans frais au Canada : 1-877-818-0393
Site Web : www.nfa.ca